Rhinoplastie : toutes les informations précises sur la rhinoplastie.

Les résections

Dorsum

C’est la fameuse bosse, cause la plus fréquente de consultation en rhinoplastie. Un simple coup de râpe en technique fermée est classiquement suffisant, quand elle est modérée et qu’il n’y a pas d’autre disgrâce associée.

La résection monobloc en technique ouverte, a notre préférence quand elle est nettement plus importante.

Mais la création d’un toit ouvert nécessite non seulement des ostéotomies latérales et paramédianes, une résection des coins osseux mais aussi parfois des greffes du Dorsum ou Spreader grafts.

Radix

C’est la cuvette sous la Glabelle dont le point le plus postérieur est le Nasion. Sa hauteur idéale (1/3) est calculée à partir de la longueur du nez (3/3) et de la projection (2/3). Une trop grande profondeur sera comblée par une greffe de fascia.

Une profondeur insuffisante sera creusée par une râpe boule spéciale, voire une fraise motorisée.

Cloison

sa dissection soigneuse sans déchirure permettra plusieurs types de résections.

postérieure : la plus large possible ; comme matériau de greffe et pour lever une obstruction.

Antéro supérieure

de 3 mm, pour corriger une pointe plongeante et augmenter la rotation.

Antéro inférieure et / ou épine nasale

pour corriger une pointe plongeante.

Caudale simple

en cas de nez long.

Au niveau de la columelle,

emportant ou non la muqueuse, pour réduire une columelle procidente.

Alaires

La résection des bords céphaliques, même si elle quasi généralisée en rhinoplastie esthétique, doit impérativement laisser une largeur de 6 mm chez la femme et de 8 mm chez l’homme, sous peine de provoquer des rétractions disgracieuses avec une columelle visible iatrogène (Columelle show).

La résection des Dômes avec rétablissement soigneux de la continuité, est un moyen puissant pour réduire une projection excessive type Pinocchio.

Triangulaires

Leur résection rarement pratiquée en cas de nez particulièrement long, nécessite plus volontiers un renforcement par des sutures voir des Spreader Grafts pour éviter un « V inversé »

Date de dernière mise à jour: 15 octobre 2017

Contact

Dr François ALLOUCHE

36, avenue Charles de Gaulle

92200 NEUILLY SUR SEINE

FRANCE

Tél. +33(0)1 46 66 60 66

E-Mail

dr.allouche AT gmail.com